Réversion 2022 : voici le revenu maximum qu’il faut atteindre cette année pour la percevoir

Lorsqu’une personne âgée de plus de 55 ans se retrouve veuve, elle peut bénéficier d’une partie de la retraite que percevrait ou aurait perçue la personne décédée. Toutefois, elle est versée sous certaines conditions.

Réversion 2022 voici le revenu maximum qu’il faut atteindre cette année pour la percevoir
© Istock / Thodonal
publicité

La pension de réversion est une aide de l’État versée pour les retraités qui ont perdu leurs conjoints. Cependant, pour la percevoir, il faut remplir ces conditions. Voici ce qui change d’ailleurs en 2022.

publicité

La pension de réversion est une aide réservée aux retraités qui ont perdu leurs conjoints. Chaque année, des millions de retraités ont droit à cette pension. Un chiffre qui connait une réelle augmentation de 6,4 % en 10 ans d’après les données de la Drees. Cette pension est donc versée à près d’un quart des Français retraités. Cette aide réduit les inégalités de revenus entre femmes et hommes. Vraisemblablement, 89 % des pensionnées sont des femmes. « Leur longévité et le fait qu’elles sont en moyenne deux à trois ans plus jeunes que leur conjoint expliquent pour une bonne part cette situation », affirme la Drees.

Les conditions pour le versement de la pension de réversion

Pour pouvoir bénéficier de la pension de réversion, il faut remplir certains critères surtout en ce qui concerne le revenu. Il y a aussi la condition de mariage. Si un couple n’est pas marié, il n’y aura pas de pension de réversion. Question de revenu, il ne faut pas dépasser 5 496,40 euros par trimestre, soit 1 832,10 euros par mois pour une seule personne. Pour cette nouvelle année, ce montant a augmenté à 8 794,24 euros par trimestre, soit 2 931,41 euros par mois pour les couples. Les personnes en remariage, pacs, concubinage sont considérées comme des personnes en couple.

publicité

Cependant, l’Assurance Retraite ne commence ce versement qu’à partir de 55 ans en prenant compte de toute la totalité des revenus. C’est-à-dire qu’elle étudie de près les revenus professionnels, les pensions (retraite, invalidité, etc.), les indemnités (journalières maladie, accident du travail, etc.) et les allocations (chômage, par exemple).

L’Assurance Retraite prend aussi en compte les revenus des comptes d’épargnes pour les comptes personnels. Ainsi, 3 % du montant placé est pris en compte. Un mode de calcul qui se fait également sur les biens immobiliers, sauf la résidence principale. Cette dernière n’entre pas dans le calcul.

Comment bénéficier de cette aide exceptionnelle?

Chaque année, la pension de réversion change en fonction des fluctuations de vos revenus. Il est donc nécessaire d’avertir votre caisse sur tout changement dans vos ressources. Bien évidemment, il y a des exceptions. Votre pension de réversion ne peut pas changer 3 mois après la date d’effet de l’ensemble de vos retraites personnelles de base et complémentaires.

publicité

Pour bénéficier de cette pension, il faut signaler le décès du conjoint et de la conjointe. Pour cela, il est indispensable de déposer le formulaire de demande de pension de réversion. Un formulaire qui peut être téléchargé sur le site de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Si vous croyez que vous devez bénéficier d’une réversion complémentaire, il faut faire une demande.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.