RSA scandale : Ces allocataires touchaient plus de 200 000 euros de revenus !

Avec l’inflation, le porte-monnaie des Français est vraiment mis à mal. Il est possible que le nombre des bénéficiaires des aides de l’état aille augmenter.

RSA scandale  Ces allocataires touchaient plus de 200 000 euros de revenus !
© Shutterstock

Ces trois personnes issues des gens du voyage sont soupçonnées de fraude au RSA.En effet, allocataire de cette aide de la CAF, ils gagnent chaque mois 200 000 euros. Alors pourquoi sont-ils inscrits sur la liste des bénéficiaires de cette aide de l’Etat ?

Trois allocataires au RSA accusés de fraude

Le président du tribunal judiciaire de Senlis s’est intéressé ce lundi 4 avril dernier à certains allocataires de RSA. Il s’était demandé comment des bénéficiaires d’allocation peuvent se payer un terrain, y faire des constructions, et s’achètent des voitures.

Ces trois personnes de la communauté des gens ont été accusées de fraude au RSA. Un couple avec trois enfants et une mère de quatre enfants sont accusés de blanchiment d’argent. Mais aussi le travail dissimulé et de fausses déclarations à la Caisse d’allocations familiales (CAF) et à l’Urssaf.

Ces fraudes se sont passées entre 2016 et 2021. Durant cette période, ils ont construit une maison sur un terrain à Balagny-sur-Thérain, au sud de Beauvais. De plus, le couple s’est aussi acheté quatre voitures et deux caravanes pour l’autre femme. La première vaut aux alentours de 60 000 euros et la seconde 41 000. Pendant la perquisition de leur domicile, les enquêteurs du Groupement interministériel de recherche d’Amiens (GIR) ont découvert des objets de luxe. Les comptes bancaires de ses allocataires du RSA avaient au minimum 148 000 euros de flux.

L’avocat des prévenus a prohibé la relaxe

Ces personnes ont en effet fait une déclaration en mentionnant qu’ils étaient célibataires avec trois enfants. Ils cachent leur salaire à la CAF. En faisant le compte, le procureur de la République estime leur revenu à plus de 200 000 euros.

Pour se défendre, l’avocate des trois prévenus a préféré plaider la relaxe pour défaut d’enquête. D’après elle, cette dernière a été entièrement à charge. Vraisemblablement, l’indemnisation de leur assurance pour lincendie de trois préfabriqués n’a pas été prise en compte. Or, avec cela, ils ont gagné 86 000 euros. Malgré cela, le procureur de la République a condamné les deux femmes 8 mois de prison avec sursis et 6 mois pour l’homme pour fraude au RSA. Ils ont aussi eu droit à 20 à 30 000 euros d’amende. Le jugement de ces trois allocataires au RSA a été reporté au 16 mai.

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.