Rupture de stock : tous les produits touchés par la pénurie cet été !

Actuellement, les Français craignent devoir passer par des pénuries successives. Ce problème pourrait d’ailleurs les empêcher de manger correctement.

rupture de stock tous les produits touches par la penurie cet ete
© Radio France - Agathe Legrand

L’entreprise NielsenIQ est un grand expert concernant l’analyse des données. D’après NielsenIQ, le taux de rupture de stock aurait augmenté de 1,2% en un an. En effet, si l’année dernière le taux était évalué à 4,1%, en 2022 ce dernier atteint 5,3%. De ce fait, une possibilité de grande pénurie de produits est à prévoir pour cet été.

Pénurie : réchauffement climatique ou situation géopolitique ?

Les raisons qui créent les pénuries peuvent être très nombreuses. Nous pouvons constater le réchauffement climatique. Ses conséquences sont de nos jours visibles à notre table, plus précisément dans nos assiettes. Même si le lait ne fait pas encore objet de pénurie, cette théorie est à revoir à l’avenir. En effet, les éleveurs ont actuellement du mal à trouver des herbes à brouter pour leurs vaches. Toutefois, le problème ne s’agit pas uniquement du réchauffement climatique. Selon Nielsen IQ, la situation est catastrophique pour les grandes surfaces, les hypermarchés et les supermarchés.

Nielsen affirme même : « Ces ruptures en linéaire représentent sur une année pleine un manque à gagner brut de 3,8 milliards d’euros en hypermarchés et supermarchés. Conditions climatiques, mauvaises récoltes, conflit Ukraine-Russie et autres difficultés de production ont sensiblement accéléré les pénuries de certains produits depuis le début de l’année, et ont mis à mal la disponibilité en linéaire en 2022 ».

Les produits concernés

Le blé est l’un des principaux produits en pénurie pour cet été. La cause est tout simplement parce les tonnes de graines qui doivent atteindre l’Ukraine sont encore bloquées en Russie suite à leurs conflits. Alors qu’Ukraine est considérée comme le principal grenier à blé d’Europe. De plus, les fortes chaleurs défavorisent la production. De ce fait, les autres produits à base de blé comme les galettes de sarrasin se retrouvent aussi menacés. Cela, parce qu’environ un tiers des importations de farine de sarrasin sont aussi de Kiev. On prévoit aussi une pénurie pour la socca et les pois chiches.

Par ailleurs, les moutardes viennent aussi à manquer en raison du réchauffement climatique. Cela parce que Canada, la principale source de graine de moutarde, est touchée par une intense sécheresse. De ce fait, les Français se retrouvent ainsi dans l’obligation de patienter et de vivre sans moutarde pour le moment. Toutefois, le retour des moutardes sur les rayons est à prévoir dans un futur proche.

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.