Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Scandale chez Lidl : cette femme fait une horrible découverte après avoir fait ses courses chez l’enseigne, « Je mâche et je sens quelque chose de dur dans ma bouche »

Scandale chez Lidl : cette femme fait une horrible découverte après avoir fait ses courses chez l’enseigne, « Je mâche et je sens quelque chose de dur dans ma bouche »

Aurélie a fait une horrible découverte le 1er mars. En préparant son repas du midi, elle fait face à quelque chose qui va la traumatiser. Voici ce qui s’est passé.

Lidl : Aurélie découvre des poils dans ses courses

Aurélie, qui habite dans le Lot, dans le sud-ouest de la France. La cliente déclare : « Je mâche et je sens quelque chose de dur dans ma bouche ». Elle poursuit : « Je recrache tout de suite et là. Je découvre un os de 2 à 3 cm, et à côté, de petits os et des touffes de poil ». Elle pense d’abord que la viande est périmée et interdit à son fils de la manger. Mais, Aurélie découvre des poils dans le produit qu’elle a acheté chez Lidl.

Aurélie a ainsi découvert des poils de rat dans ses courses chez Lidl. Paniquée par cette horrible découverte, Aurélie court chez le médecin faire une analyse de sang. Si rien d’anormal est détecté, elle confie avoir désormais un « blocage psychologique ». « Je n’arrive plus à manger de la viande ou quelque chose de déjà préparé », confie-t-elle. Lidl lui a octroyé une compensation de 15 euros de carte-cadeau.

L’enseigne propose des produits à mini prix

La découverte des poils sur le produit de Lidl a traumatisé Aurélie. Toutefois, l’enseigne propose des produits à bas prix. Comme ces sandales Esmara sont totalement craquantes. Ultra-polyvalentes, elles se parent d’un joli rose métallisé qui est sans aucun doute une des tendances assurées de cet été. Ces modèles ouverts possèdent une semelle de propreté en cuir pour une bonne thermorégulation. Leur forme anatomique permet aux pieds de bien se positionner et offre un confort de marche inégalé. On aime tout particulièrement leurs brides à grosses boucles qui soulignent joliment le coup de pied. Leur allure à la fois moderne et intemporel permet à ces sandales de s’accommoder avec tous les looks. Vous pouvez donc aussi bien les porter avec un jean, qu’une robe ou bien encore un pantalon cargo qui est aussi une des tendances de cette année 2023.

Ces sandales sont une des meilleures offres du printemps chez Lidl. Et en plus, comme toujours avec la marque, elles sont à petits prix. En effet, si vous avez envie de posséder ces adorables modèles en cuir, comptez dépenser seulement moins de 6 euros chez l’enseigne de hard discount. C’est un prix que vous ne retrouverez pas de sitôt ailleurs. Retrouvez ces chaussures de la saison estivale dans des tailles allant du 36 au 44. Il y a forcément une paire qui vous attend ce mois-ci chez Lidl.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement