Shein : les dessous CHOCS de cette marque d’ultra fast fashion qui plaît beaucoup !

Des vêtements tendances, à moindre coût et un temps de livraison record : voilà ce qui définit la marque Shein. Mais que se cache derrière ce succès ? Vous risquez de ne pas trop apprécier.

Shein les dessous CHOCS de cette marque d’ultra fast fashion qui plaît beaucoup !

Si vous êtes une fashionista, la marque chinoise Shein ne vous est pas inconnue. Leurs larges collections attirent beaucoup de monde. Shein a du succès mais à quel prix. Ou sont-ils prêts à aller pour pouvoir proposer des tenues à 10 euros ?

Shein a du succès auprès des adolescentes et des petits budgets

La marque qui se prononce « Chi-ine » est en phase de détrôner les grands magasins comme H&M et Zara. Comment la marque chinoise procède-t-elle ? Elle consiste à fabriquer de faibles volumes au début. Ensuite, les équipes analysent les chiffres des ventes. Enfin, la production reprend massivement pour les modèles qui ont cartonné. Shein propose sans cesse des nouveaux produits et à des prix défiant toute concurrence. Malgré les prix bas, les tenues sont à la mode et en plus parfois même de bonne qualité selon ses clients. Et ceux-ci sont souvent des jeunes qui partagent leurs achats sur Tik Tok. 

La présence de Shein sur Tik Tok est une des clés de son succès. En effet, des influenceuses  y montrent leurs achats et les essayent dans une courte vidéo. Et c’est comme ça que beaucoup finissent par acheter chez Shein. Mais c’est aussi dans une de ce genre de vidéo qu’un scandale a éclaté. 

 

Shein : les scandales sont nombreux

Derrière le succès de Shein se cachent des polémiques très graves. D’abord, une vidéo, qui a été vue plus de 42 millions de fois, dévoile les messages cachés des étiquettes. Les salariés de Shein ont écrit des messages d’alerte : « Help », « SOS ». Les conditions de travail des employés de Shein restent floues. En effet, vendre des vêtements à un prix aussi bas a des répercussions dans d’autres aspects de ce business. Et pour couronner le tout, l’entreprise chinoise est accusée par l’ONG suisse Public Eye d’exploiter à l’extrême ses employés. Une enquêtrice chinoise a interrogé des salariés pour l’association et ses découvertes sont édifiantes. En effet, les horaires tournent aux alentours de 75 heures de travail par semaine sans jour de repos. Apparemment, les salariés n’ont qu’un seul jour de congé mensuel. Mais la marque a rétorqué dans une vidéo Tik Tok  qu’elle possède un « code strict de conduite pour les fournisseurs qui les empêche de requérir au travail forcé ». Ses employés paieraient donc au prix fort le succès de Shein. Affaire à suivre …

Les scandales ne s’arrêtent pas là. En effet, la marque qui a près de 10 000 employés dans le monde, dont 58 % de femmes est une catastrophe environnementale selon la startup Pixpay . Shein causerait 22 % des émissions de CO2 chez nos adolescentes françaises. Et pour cause ! Pousser les clients à consommer beaucoup en peu de temps a des conséquences néfastes. La surproduction et la surconsommation font de l’ombre au succès de Shein. 

Enfin, la dernière polémique concerne le vol et le plagiat de certains modèles. Apparemment, des créatrices se sont fait voler leurs modèles. Elles ont dénoncés Shein avec le hashtag #Sheinstolemydesign, qui veut dire “Shein a volé mon design”. La marque chinoise n’a pas encore donné sa version des faits. 

 

 

 

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.