Sophie Davant paparazzée, « Je le vis comme un viol, une intrusion dans ma vie privée »

En voyant une photo d’elle et de William Leymergie à la Une de la presse, Sophie Davant confie avoir très mal vécu la situation.

Sophie Davant paparazzée, « Je le vis comme un viol, une intrusion dans ma vie privée »
© BestImage, Tiziano Da Silva

Sophie Davant était tombée de haut en découvrant une photo d’elle avec William Leymergie dans la presse. Un fait qui a mis à mal l’animatrice selon ses dires au micro d’Europe 1 ce jeudi 23 décembre.

Sophie Davant brisée par la presse

Dans son dernier numéro, le magazine Voici a consacré sa Une à Sophie Davant. Pour ce faire, ils ont écrit « Affaire conclue » en faisant référence au programme de France 2 présenté par la jolie blonde. Derrière, on pouvait apercevoir une photo volée de l’animatrice en plein dîner avec son confrère, William Leymergie. Rappelons que depuis quelque temps, les médias leur prêtent une idylle. De passage sur Europe 1 dans Club de l’hiver, Sophie Davant évoque cette paparazzade réalisée à l’intérieur d’un restaurant.

À première vue, la Une du magazine Voici a affecté l’animatrice. Au micro d’Europe 1, elle avait confié : « Je ne m’en fiche pas du tout. Je le vis assez mal ». Avant d’expliquer : « À chaque fois, je le vis comme un viol, comme une intrusion dans ma vie privée. Mais bon, je ne vais pas m’empêcher de vivre pour autant ».

«Certainement des clients du restaurant»

Bien qu’elle ait l’habitude de faire affaire avec des paparazzis, Sophie Davant affirme que celui de l’hebdomadaire Voici a franchi les lignes. La meilleure amie de Caroline Margeridon précise que cette paparazzade est allée trop loin à son goût. « Le grand changement, ce qui m’a énormément choquée, c’est que ce sont des photos qui ont été prises à l’intérieur d’un restaurant, donc ce n’est même plus fait sur la place publique » relate la maman de deux enfants.

Ainsi, Sophie Davant pense que ces clichés volés au sein d’un établissement privé accueillant du public sont loin d’être l’acte d’un professionnel. Elle déplore : « Cela veut dire que ce sont certainement des clients du restaurant qui ont pris des photos avec un téléphone portable et qui les ont vendues. Les temps ont vraiment changé ».

Si l’on se remémore, depuis quelque temps, les médias prêtent une relation amoureuse entre Sophie Davant et William Leymergie. En effet, le magazine Closer est à l’origine de cette rumeur. Le tabloïd a photographié le supposé couple main dans la main dans les rues de Paris. Pour le moment, les principaux intéressés ne se sont pas exprimés sur cette allégation. Est-ce une manière pour eux de le confirmer ?

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.