Vous êtes ici : Accueil > Santé > Stress, dépression, solitude… Ces nouveaux facteurs de Covid long

Stress, dépression, solitude… Ces nouveaux facteurs de Covid long

Une récente étude a dévoilé que la détresse psychologique augmente de 30 à 50 % la probabilité de souffrir de Covid long.

Les facteurs qui rendent plus vulnérables au Covid long

Depuis quelque temps, le Covid long est au centre de tous les travaux recherches. Et pour cause, il touche des millions de personnes dans le monde entier. Effectivement, il serait lié à la santé mentale des patients. Une récente étude publiée dans la revue scientifique JAMA Psychiatry, relayée par Slate, vient d’affirmer cette hypothèse. D’après cette étude, les facteurs de stress peuvent être considérés comme des facteurs à l’origine du Covid long. A savoir la fatigue chronique, l’essoufflement qui persistent pendant plusieurs mois ou plusieurs années. Ou encore, les troubles psychologiques après avoir été contaminés par le coronavirus sont liés au stress, à l’anxiété, à la solitude et à la dépression.

Ces chercheurs affirment que : « Ces facteurs de stress peuvent être considérés comme des comorbidités physiques. Comme les antécédents d’hypertension, de diabète, d’hypercholestérolémie, d’asthme et de cancer ». Pour sa part, Andrea Roberts, spécialiste en neuroépidémiologie à l’université Harvard, pense que « les gens ne prennent pas ces troubles aussi sérieusement. Qu’ils pourraient prendre des conditions de santé physique. […] ». Face à la situation, il devient primordial « d’examiner la santé psychologique ». Pourtant, tout cela alerte « plus largement la question de l’importance de l’identification. Et du traitement des problèmes de santé mentale ».

«Sensibiliser davantage le public à l’importance de la santé mentale»

En effet, cette étude a été effectuée sur 3 000 infirmiers atteints du Covid-19, sur une durée de dix-neuf mois. L’étude a dévoilé que les patients souffrants de troubles psychiques présentaient entre 30 % et 50 % un risque de développer un Covid long. Siwen Wang, coautrice de l’étude, a indiqué : « Nous avons été surpris de constater à quel point la détresse psychologique avant une infection par le Covid-19 était associée à un risque accru d’affections post-Covid ».

Le lien entre ces troubles psychiques, les facteurs et ces symptômes du Covid long nécessite d’autres études plus approfondies. Cependant, pour Andrea Roberts « ces résultats renforcent la nécessité de sensibiliser davantage le public à l’importance de la santé mentale. Et d’offrir des soins aux personnes qui en ont besoin »,

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Retraite : cette démarche à faire très rapidement pour ne pas perdre ses droits

Retraite : cette démarche à faire très rapidement pour ne pas perdre ses droits

Ce mail Booking est une arnaque, évitez de cliquer sur le lien

Ce mail Booking est une arnaque, évitez de cliquer sur le lien

Rentrée scolaire : voici les 5 aides financières méconnues destinées à vos enfants

Rentrée scolaire : voici les 5 aides financières méconnues destinées à vos enfants

Cumuler RSA et emploi : ces départements où ce dispositif est possible et comment en bénéficier

Cumuler RSA et emploi : ces départements où ce dispositif est possible et comment en bénéficier

Retraite : une surcote de 10 % si vous envoyez ces documents dès maintenant

Retraite : une surcote de 10 % si vous envoyez ces documents dès maintenant

Eau du robinet polluée : cette ville française reste la plus contaminée

Eau du robinet polluée : cette ville française reste la plus contaminée