Succession : bonne nouvelle pour ceux qui vont hériter d’un bénéficiaire de l’allocation de solidarité aux personnes âgées

La réforme des retraites apporte son lot de changements dans la vie des Français. Il en sera de même concernant l’Aspa et la succession.

Succession plafond Aspa et bonne nouvelle pour ceux qui vont hériter d’un bénéficiaire de l’allocation de solidarité aux personnes âgées
publicité

Grâce à la réforme des retraites, le plafond de l’Aspa et de la succession à quelque peu changer. Notant qu’autrefois, les héritiers découvrent avec effroi que l’Aspa est récupérée sur l’actif successoral. Cela diminue leur héritage. La réforme des retraites va changer cela.

Un taux de non-recours élever

L’Aspa ou allocation de solidarité aux personnes âgées est destinée aux retraités ayant de faibles ressources et vivant en France. Effectivement c’est une prestation mensuelle qui est versée par la caisse de retraite. Pour en bénéficier, il suffit d’être en retraite et être âgée de 65 ans ou plus, et avoir des revenus 2023 inférieurs à 961,08 euros par mois. Il faut que ce dernier soit pour une personne seule (1 492,08 euros pour un couple).

publicité

D’ailleurs, le montant de l’allocation est calculé grâce à la somme de l’allocation et des autres ressources atteigne le plafond de l’Aspa. D’après une étude de la DREES, l’allocation atteint en moyenne plus de 200 euros par mois. De plus, cette allocation n’est pas attribuée automatiquement donc il faut en faire la demande auprès de sa caisse de retraite. C’est à cause de cette démarche qu’il fait face à un non-recours. Cependant, d’autres ont peur que le montant de l’allocation ne soit repris à leurs héritiers. Heureusement que le plafond de l’Aspa et de la succession vient de connaitre une hausse. Chose du a la réforme des retraites.

publicité

Aspa et succession : une hausse du plafond

Autrefois, quand le bénéficiaire de l’Aspa décédé, l’allocation est parfois récupérée sur l’actif successoral. En effet, cela diminue l’héritage à partager entre les héritiers. Mais la réforme des retraites qui est entrée en vigueur le 1er septembre 2023 va changer le plafond de l’Aspa et de la succession.

publicité

Avant le 1er septembre 2023, lorsque la valeur nette de l’actif successoral dépassait 39 000 euros, l’Aspa était récupérée sur la succession. Mais avec la reforme, le plafond a connait une hausse considérable. Par conséquent, l’Aspa n’est récupérée sur la succession que lorsque la valeur nette de l’actif successoral est supérieure à 100 000 euros (150 000 euros dans les départements et régions d’outre-mer). Par ailleurs le nouveau plafond sera valable jusqu’au 31 décembre 2029. Avec cette mesure, le gouvernement veut inciter les Français à recourir davantage à l’Allocation de solidarité aux personnes âgées.

publicité

Philippe

J'aime écrire depuis que je suis enfant. J'étais un enfant très imaginatif et j'adorais inventer des histoires dans ma tête. Plus tard, j'ai découvert un amour pour la musique, même les genres les plus obscurs. De nature curieuse, j'aime apprendre de nouvelles choses dans toutes les matières. Ce qui me passionnait vraiment il y a 15 ans, c'était le développement web et les nouvelles technologies. J'aime voir comment les sites Web sont créés et comment ils fonctionnent. J'aime aussi découvrir de nouveaux outils et techniques pour améliorer mes compétences en développement web.