Supermarché : après l’huile de tournesol et la moutarde, cet ingrédient adoré des Français est menacé de pénurie

Cette nouvelle pénurie met les supermarchés dans la tourmente.

Supermarché  après l’huile de tournesol et la moutarde, cet ingrédient adoré des Français est menacé de pénurie
© iStock

Une nouvelle pénurie sur un aliment de base s’apprête à frapper fort les supermarchés et bien évidemment les consommateurs. On vous dit tout sur cette information qui va mettre des millions de Français à mal.

Les étals de plus en plus vides

Depuis quelque temps, la pénurie touche extrêmement les supermarchés. En effet, de nombreux produits manquent à l’étal. D’ailleurs, même s’ils sont présents, leurs prix ont fortement augmenté. Si l’on ne parlait que de l’huile de tournesol qui a créé la panique. Cependant, c’est loin d’être une pénurie inquiétante puisque selon le patron de Lidl, cela est dû au stockage massif de certains consommateurs. Cependant, même s’il n’y a pas de pénurie prévue pour ce produit de base en supermarché, son prix a monté en flèche depuis le début du conflit entre la Russe et l’Ukraine. En effet, le litre est passé de 1,79 euro à 2,10 euros. Rappelons que l’Ukraine est l’un des plus grands importateurs d’huile de tournesol en Europe.

Les volailles sont également fortement touchées par une hausse des prix. Cette fois, le responsable est la grippe aviaire qui fait rage en France, mais aussi dans les pays aux alentours. Ainsi, le prix des volailles, mais aussi des œufs va aussi augmenter. Concernant le canard, il pourrait être en pénurie pour Noël dans nos supermarchés. Quant aux bœufs et aux porcs, leur prix va grimper d’environ 40 centimes. L’Insee dévoile que l’inflation des produits frais en France est d’environ 7,2 % en une année.

Une nouvelle pénurie en supermarché

Mais une nouvelle pénurie est en passe de mettre les supermarchés dans la tourmente. D’ailleurs, elle va bouleverser nos habitudes alimentaires. Il s’agit du lait. On le sait tous, ce dernier est très utilisé par les Français. Avec des céréales, dans le café, en l’incorporant dans les sauces, desserts, gâteaux ou encore le fromage… il est un élément essentiel de la gastronomie française. Pourtant, d’après le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (CNIEL) produit 98 % du lait qu’elle consomme. Mais le même organisme précise le manque de dynamisme de la production laitière dans le pays.

En effet, de nombreux agriculteurs ont décidé de reconvertir leurs exploitations laitières en exploitation agricole. Pour cause, la guerre en Ukraine a explosé le prix de certaines céréales ou de tournesol. C’est pourquoi le lait ou les produits laitiers sont en pénurie dans les supermarchés.

Toutefois, si les producteurs de lait se sont reconvertis, ce n’est pas seulement à cause d’un gain financier important dans d’autres produits en pénurie en supermarché. Selon le CNIEL : « Le prix unitaire des charges dans les élevages laitiers a progressé de 13 % en l’espace d’un an ». En effet, la forte hausse des prix du gaz et du gazole a touché les producteurs. Il en est de même sur la grande vague de sécheresse. Une chose est sure, le changement climatique se fait ressentir.

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.