Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Taux d’intérêts de certaines banques : « Retirez votre argent des comptes d’épargne pour le placer ailleurs »

Taux d’intérêts de certaines banques : « Retirez votre argent des comptes d’épargne pour le placer ailleurs »

Très récemment, les banques augmentent le taux d’intérêt des Livrets d’épargnes. À première vue, il y a des conditions cachées qui visent à berner le consommateur.

Une arnaque légale

Suite à des pressions populaires, plusieurs banques augmentent leur taux d’intérêt des Livrets d’épargnes. En effet, Ecolo veut une hausse du taux d’intérêt à 3% pour les 10.000 premiers euros déposés sur un compte d’épargne. Une proposition rejetée par le Banque nationale de Belgique (BNB). Selon ces derniers, cela représente un risque pour les profits bancaires. La rentabilité d’un placement est encore loin de faire l’unanimité auprès des Français. « Les banques évoquent toujours le risque d’instabilité financière, mais c’est de la foutaise », déclare l’économiste Paul De Grauwe.

De son côté, ING s’est fait remarquer avec un taux d’intérêt à 2,25% pour son compte Tempo Savings. Toutefois, il y aura un dépôt maximum fixé à 500 euros par mois, le taux d’intérêt de ce compte est de 2,25%,.Ce dernier est justifié en grande partie par la prime de fidélité (1,5%).Or ce dernier n’étant effective qu’un an après l’ouverture du compte, le client profitera du taux total affiché avec un délai non négligeable. Nicolas Claeys, spécialiste bancaire de Test-Achats affirme que si les banques augmentent leur taux d’intérêt sur leur Livrets d’épargnes c’est une vraie arnaque légale. « C’est tout à fait autorisé par la loi. Les banques rémunèrent la fidélité de l’épargnant. Mais du coup, elles ont le droit d’afficher un taux qui ne correspond pas vraiment à la réalité », confie-t-il.

Comment faire face à cette augmentation de ce taux d’intérêt des Livrets d’épargnes ?

« En regard des taux d’intérêt en augmentation, les banques ne sont pas dans une situation pas optimale en termes d’actifs, commente l’économiste Bertrand Candelon (UCLouvain). On pense notamment aux défaillances bancaires Silicon Valley, Crédit Suisse. Les banques tentent de compenser ce risque en retardant l’augmentation des taux sur les comptes d’épargne » affirme Nicolas Claeys, spécialiste bancaire de Test-Achats. Effectivement, les clients doivent se tourner vers les comptes à terme ou les comptes ajustés. Par ailleurs, ils doivent aussi diminuer les dépôts sur les comptes d’épargne. De cette façon, ils font faire face au fait que les banques augmentent le taux d’intérêt des Livrets d’épargnes.

À propos de l'auteur, Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.

D’autres publications dans 

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Impôt déclaration revenus échéances fiscales juinsur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Impôt sur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Livret A : uneLivret A taux inflation bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024

Livret A : une bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024