Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Taxe d’habitation sur la résidence principale : cette nouvelle déclaration en ligne vous permettra de ne pas la payer

Taxe d’habitation sur la résidence principale : cette nouvelle déclaration en ligne vous permettra de ne pas la payer

Conformément à la promesse de campagne du président de la République Emmanuel Macron en 2017, cette contribution sera supprimer. Et les propriétaires devraient se rendre sur le site des impôts pour les déclarations de leur résidence principale ou secondaire.

Les déclarations de la résidence principale ou secondaire sont très importants

D’abord, il existe tout de même quelques exceptions, et plusieurs contribuables devront toujours s’acquitter de la fameuse taxe. Cela même, si l’ensemble des locataires et des propriétaires est concerné par cette mesure, censée redonner un peu de pouvoir d’achat aux Français. Les propriétaires de résidences secondaires et de logements vacants devront encore payer une dîme sur ces diverses propriétés cette année, mais aussi dans le futur. Par ailleurs, pour évaluer précisément quels sont les contribuables concernés par le paiement de l’impôt, le ministère des Finances a mis en place une déclaration sur le site impots.gouv.fr, disponible dès à présent. Ainsi, il faudra une déclaration de la résidence principale ou secondaire de la part des propriétaires.

Bercy veut identifier les locaux toujours concernés par cet impôt

Une fois connecté à votre espace personnel, il vous faudra vous rendre dans la rubrique « Mes biens immobiliers ». Ensuite, remplir le formulaire et faire une déclaration de votre résidence principale, votre maison secondaire si vous en possédez une. Ainsi que les dates d’occupation dans ce dernier cas. Les parkings ou les locaux commerciaux sont pour leur part exemptés de déclarations. Donc, ils ne comptent pas dans le calcul réalisé par les services de Bercy. Seuls les locaux d’habitation sont à renseigner ici. Cette démarche permettra aux autorités d’identifier les biens toujours concernés par la taxe d’habitation. Cela afin de faire suivre les avis d’imposition aux personnes concernées.

Cette déclaration est obligatoire et concerne 34 millions de propriétaires en France pour 73 millions de locaux. La Direction générale des finances publiques donne quelques mois aux Français pour s’acquitter de cette tâche. Et on connait déjà la date butoir, qui est fixée au 30 juin prochain. Financement, la déclaration ne sera à effectuer qu’une fois, sauf en cas de changement de situation dans les années à venir.

 

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Un dispositif méconnu, et pourtant il aide à faire des économies de carburant

Un dispositif méconnu, et pourtant il aide à faire des économies de carburant

Les clés pour bénéficier du RSA amélioré dès maintenant : Voici la nouvelle condition exclusive

Les clés pour bénéficier du RSA amélioré dès maintenant : Voici la nouvelle condition exclusive

Revenu fiscal de référence : tout comprendre de cette donnée indispensable de vos avis d’imposition

Revenu fiscal de référence : tout comprendre de cette donnée indispensable de vos avis d’imposition

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions