Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Taxe foncière 2023 : voici l’énorme amende que vous risquez si vous oubliez ce détail

Taxe foncière 2023 : voici l’énorme amende que vous risquez si vous oubliez ce détail

Vous vous exposez à une énorme amende si vous oubliez de déclarer les extensions faites à votre maison pour la taxe foncière. On vous explique tout cela sans cet article. 

C’est le moment de la déclaration fiscale !

La déclaration de revenu a commencé sur impot.gouv.fr depuis le 14 avril 2022. Quant aux déclarations physiques, la Direction les a déjà envoyées par courrier. Sachez que pour vous faciliter la tâche, certaines informations y figurent déjà. On pense notamment à votre situation familiale, votre adresse et vos revenus perçus sur l’année précédente. Toutefois, il faut toujours les vérifier pour éviter d’éventuelles erreurs. En effet, ces dernières peuvent vous coûter très cher. Pourtant, beaucoup de particuliers oublient parfois de déclarer les extensions faites à leur maison pour la taxe foncière. Il s’agit d’une véranda, d’un abri pour voitures.

Sachez que vous devez payer une taxe foncière si « si vous êtes propriétaire ou usufruitier d’une propriété bâtie ». Cette information apparaît sur le site officiel service-public.fr. En cas d’oubli, la déclaration peut se corriger. Mais si vous êtes soupçonné de commettre une fraude, l’addition risque d’être salée. En effet, l’amende peut varier de 1 200 € à 6 000 € par mètre carré concerné. Cela peut aller jusqu’à une demande de destruction. 

Taxe foncière : Assurez-vous de déclarer les extensions faites à votre maisons

La Direction générale des Finances Publiques usent de moyens très performants pour contrôler les fraudes. En effet, l’administration fiscale a redoublé d’ingéniosité pour vérifier les informations sur chaque déclaration. D’ailleurs, depuis la fin de l’année 2022, il y a une intelligence artificielle qui compare les images aériennes de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) aux déclarations fiscales de construction. De plus, un géomètre est toujours disponible pour dissiper les doutes. C’est pour cela qu’il ne faut pas oublier de déclarer les extensions faites à votre maison pour la taxe foncière. Et s’il vous arrive à l’esprit de frauder, pensez-y à deux fois. D’ailleurs, sachez qu’en cas de contrôle après les travaux, cela va vous coûter cher. En effet, la hausse d’impôt est multipliée par le nombre d’années depuis la fin des travaux. De plus, il y a des intérêts de retard et une majoration de 40 %.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement