Terminée la reconnaissance faciale ! Découvrez la nouvelle application d’identité numérique

Le gouvernement vient de mettre en place une nouvelle application qui va donner accès à tous les services publics.

Terminée la reconnaissance faciale ! Découvrez la nouvelle application d’identité numérique
© Numerama
publicité

L’application  d’identité numérique aura une particularité, car cette elle ne fera pas appel à aucune donnée biométrique. En effet, elle est basée sur la nouvelle carte d’identité numérique. Cependant, elle ne sera pas obligatoire.

publicité

L’application d’identité numérique a fait ressortir le projet « Alicem » sur la touche

Alicem est une application du gouvernement basée sur la reconnaissance faciale. A sa sortie, elle avait provoqué de grands débats. Pour cause, le dispositif était obligatoire. C’est pourquoi, il a été pointé du doigt par certaines associations. Par conséquent, le projet avait été abandonné. A la place, une application mobile qui ne comporte pas l’utilisation de la reconnaissance faciale a été mis en place. Cette fois, il suffit d’agiter la nouvelle carte d’identité numérique.

Avec un smartphone qui détient la technologie NFC, il est possible de lire les informations stockées par l’application. De plus, il est possible de se connecter à différents sites de services publics. Sachez qu’il s’agit du même système que le paiement sans contact avec votre carte bancaire. Notant que la carte nationale d’identité numérique sauvegarde l’image de nos empreintes digitales sur une puce sécurisée. D’ailleurs, l’application et le Service de Garantie de l’Identité Numérique n’auront pas accès à ces données.

publicité

La reconnaissance faciale abandonnées

Avec l’application d’identité numérique, il y a toujours l’usage des données personnelles. Ces dernières sont nécessaires pour authentifier les utilisateurs. On pourrait ainsi voir : le nom, le prénom, le lieu et la date de naissance, le sexe et la nationalité. La photo d’identité, le numéro de téléphone, l’adresse mail et l’adresse postale seront aussi enregistrés. La reconnaissance faciale a été alors éliminée du projet pour ne pas créer une nouvelle polémique. Or, ce procédé reste le plus idéal face aux fraudes à l’identité.

Cette nouvelle application offre une durée de stockage des données sur cinq ans. Le décret affirme que le délai commencera dès la dernière vérification d’identité de l’usager. Au cas où l’appli est désinstallée du smartphone, toutes les données seront automatiquement effacées.

publicité

Les données sauvegardées seront accessibles dès que l’usager sera sur l’application. Pour les autres données non personnelles, elles seront traitées d’une autre manière. Les données seront complètement effacées par l’application après deux ans d’inactivité. Elle se fera après deux mois si l’utilisateur ne finalise pas l’installation de l’application.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.