The Voice : ces mots touchants de Marc Lavoine émeuvent les coachs

Participer aux auditions à l’aveugle de The Voice est loin d’être facile, le stress monte facilement. Une situation dont les coachs sont conscients.

The Voice : ces mots touchants de Marc Lavoine émeuvent les coachs
© TF1
publicité

Ce 26 mars dernier, Marc Lavoine avait fait une sortie vraiment remarquable lors des dernières auditions à l’aveugle de « The Voice ». Ses propos ont vraiment eu la joie de toucher ses camarades, le public et les talents.

publicité

Une interprétation inoubliable

Lors des éditions à l’aveugle de The Voice, les coachs doivent trier au volet les meilleurs des candidats. De cette façon, ils vont pouvoir façonner les célébrités de demain comme Louane, Slimane ou bien Kendji Girac. Pour ces jurés, il n’est pas question de passer à côté d’une pépite. Ce 26 mars dernier, il manquait plus que deux candidats et les équipes étaient bouclées pour Marc Lavoine. Cependant, les coachs ont fait le choix de faire une révolution. Pour cela, ils buzzent sans arrêt durant toute la soirée. Ils oublient même que certains ont déjà atteint leurs quotas. Marc Lavoine, Florent Pagny, Vianney et Amel Bent ont une idée derrière la tête.

Une candidate a vraiment réussi à capter leur attention. La jeune femme avait une voix semblable à celle de la chanteuse Clara Luciani. Pour titiller encore plus la curiosité des coachs, la candidate avait chanté un titre de ladite chanteuse. « Non, mais c’est elle, en fait », martelait ainsi Amel Bent. « Incroyable », balance Marc Lavoine. Au fil du temps, la candidate a réussi à se démarquer. Mais c’est trop tard, car aucun coach ne s’était retourné sur sa prestation.

publicité

The Voice, Marc Lavoine se justifie

Marc Lavoine a décidé de donner une explication sur cette situation. De plus, l’interprétation de la jeune femme était tout simplement stupéfiante. « Il est parfois difficile d’échapper à ses intonations, parce que le son et le sens vont ensemble. Et ça sonne comme ça parce qu’elle l’a écrit comme ça », avait-il débuté ses propos. Par la suite, Marc Lavoine martèle qu’elle sonnait un peu trop comme Clara Luciani.

publicité

« Ce n’est pas ce que je veux dire, et c’est pas ce que je pense, en plus. Moi, quand je chante Françoise Hardy ou Alain Souchon, c’est vrai, j’aime bien me rapprocher de leur sensibilité parce qu’elle est la mienne aussi. Sans être de l’imitation volontaire, on épouse un peu la patte ou l’esprit. Et à la fin, vous faites autre chose. Entre une autre personne. Peut-être fallait-il la faire rentrer un peu plus tôt, car vous n’avez que deux minutes. Donc c’est difficile de dire “non”. Mais parfois, un “non” est important parce qu’il nous pose une question. Et si c’est la bonne, alors ça peut nous faire avancer », avait déclaré le chanteur. Des paroles qui ont vraiment touché Amel Bent, Vianney et Florent Pagny. Même la candidate avait remercié Marc Lavoine pour ces mots.

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .