Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Tickets restaurants : récupérer le montant en salaire, est-ce réalisable ?

Tickets restaurants : récupérer le montant en salaire, est-ce réalisable ?

 L’utilisation de tickets restaurants n’est pas obligatoire. Comme le précise la loi : l’employeur peut « prendre en charge la restauration de ses salariés par un autre moyen ». Ce qui signifie qu’un salarié qui refuse d’utiliser ses tickets restaurants peut récupérer en échange un montant en salaire.

Récupérer un montant en salaire contre des tickets restaurants

La société paie généralement entre 50 et 60 pourcents des titres de restaurant. Le reste, c’est au salarié qu’il revient. Dans le cas où un employé ne souhaiterait pas utiliser de titres restaurant, il peut faire une demande à son patron. Il en a le droit, car sauf accord spécifique, les titres restaurant peuvent être remplacés. Le salarié qui souhaite renoncer à ses titres restaurant peut notamment obtenir une augmentation. Il recevra de la part de l’entreprise, la somme qu’il aurait dû régler pour les titres restaurant. Ainsi, récupérer un montant en salaire contre des tickets restaurant est possible. Dernièrement, un amendement concernant les tickets restaurants a été retenu par l’exécutif pour le budget 2023. Un amendement qui a été déposé par LR et qui risque de changer beaucoup de choses. 

Un changement qui est également critiqué

Suite à l’amendement, de nouvelles règles encadrant l’utilisation des titres restaurant ont vu le jour. Ces règles s’appliqueront jusqu’à fin 2023 au moins. Elles permettront aux salariés de pouvoir encore récupérer un montant en salaire contre des tickets restaurants.Pourquoi ?  Parce que les titres restaurant ont fait l’objet d’un élargissement. Désormais, ils peuvent être utilisés pour payer toutes les courses alimentaires. Ce qui auparavant n’était pas le cas. Cette limite a d’ailleurs été perçue comme un gros inconvénient pendant longtemps. Si l’élargissement des titres fait le bonheur des salariés, il ne plaît pas vraiment aux restaurateurs. Ces derniers pensent en effet que c’est une mauvaise chose. Puisque selon eux, les titres restaurant ne sont plus des titres restaurant, mais des chèques alimentaires fictifs.

 

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Pension de réversion : à partir de quel âge le conjoint survivant a droit de le toucher ?

Pension de réversion : à partir de quel âge le conjoint survivant a droit de le toucher ?

N’utilisez jamais ces 5 produits avant une exposition au soleil

N’utilisez jamais ces 5 produits avant une exposition au soleil

Rentrée scolaire 2024 : des fournitures scolaires gratuites destinées à 15 000 écoliers français

Rentrée scolaire 2024 : des fournitures scolaires gratuites destinées à 15 000 écoliers français

Attention, de faux billets de 50 euros sont en circulation dans cette région française !

Attention, de faux billets de 50 euros sont en circulation dans cette région française !

Retraite des fonctionnaires : le montant de la pension pour une personne qui touche 2 000 € de salaire

Retraite des fonctionnaires : le montant de la pension pour une personne qui touche 2 000 € de salaire

CAF : bonne nouvelle, l’accès à certaines aides sera désormais plus facile

CAF : bonne nouvelle, l’accès à certaines aides sera désormais plus facile