Très mauvaise nouvelle : Olivier Véran annonce les 3 conditions nécessaires pour lever le pass vaccinal

Lassé de voir que les efforts du gouvernement contre la Covid-19 sont négligés, Olivier Véran rétablit la vérité. Attention, la pandémie est encore dans le pays.

Très mauvaise nouvelle  Olivier Véran annonce les 3 conditions nécessaires pour lever le pass vaccinal
© BFMTV
publicité

Bien que le nombre de cas de Covid-19 soit en forte baisse, Olivier Véran affirme que nous ne sommes pas encore sortis d’affaire. D’ailleurs, il vient de dévoiler une série de 3 arguments incroyables.

publicité

Olivier Véran : bientôt la fin du pass vaccinal?

Depuis le levée du port de masque, un drôle de phénomène afflue dans les rues. Visiblement, le nombre des personnes qui le porte est de plus en plus rare. Olivier Véran est-il allé trop vite en rendant cette barrière non obligatoire ? En tout cas, les candidats à la présidentielle s’enchaînent à donner leur avis sur la gestion de la crise et le pass vaccinal. Pour cause, pour l’instant, on ignore si la pandémie disparaîtra totalement. De son côté, le ministre de la Santé estime que les Français devront encore respecter un strict cahier de charge.

Face à la Commission des affaires sociales du Sénat, Olivier Véran a mis en avant l’utilité du pass vaccinal si on veut sortir de cette crise. Pour cela, il n’a pas hésité à se montrer très strict envers ceux qui n’ont pas encore reçu la troisième ou aucune dose. Il faut avouer que le sujet sur la vaccination ne cesse de faire des bruits partout dans le pays. Autant vous dire que le nombre de manifestations sur le sujet ne cesse de s’accroître dans le pays. Pour éviter les foudres d’une partie de la population qui ne comprend pas cette mesure, le ministre de la Santé se dit regretter de ne pas avoir fait suffisamment de recul pour « faire un bilan de cet outil ». Ainsi, pour rester vigilants face à la Covid-19, Olivier Véran et ses équipes ont dévoilé une liste de trois conditions nécessaires pour supprimer la présentation du pass vaccinal.

publicité

Le cas de réanimation

Sur l’appli Tousanticovid, on peut voir que le nombre des patients en réanimation est en baisse. Ainsi, la saturation de l’hôpital n’est plus d’actualité. Marqué par ces deux ans de drame, le personnel soignant insiste sur le fait que le prochain président de la République devrait faire une grande réforme sur le système. Un message qu’Olivier Véran a entendu. Pour cela, il estime que nous devrions avoir 1500 patients hospitalisés dans quelques semaines.

Olivier Véran surveille le taux d’incidence

Depuis quelque temps, le taux d’incidence est à quatre chiffres. Dans ses conditions, Olivier Véran pense qu’il n’est pas encore raisonnable de supprimer le pass vaccinal. C’est la raison pour laquelle, il est aux aguets sur sa baisse. En effet, il souhaiterait que ce taux soit situé sur une échelle qui va de 300 à 500.

publicité

Tous sur les contaminations

Finalement, pour pouvoir assister à un événement important comme une exposition ou un salon sans pass vaccinal, il est indispensable de contrôler le « facteur R de reproduction » selon Olivier Véran. Celui-ci doit baisser ou être «inférieur à 1 ». Voilà qui est dit !

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.