Tumeur au cerveau : Découvrez ses symptômes révélateurs

La tumeur au cerveau est la deuxième cause de cancer chez l’enfant. En France, 3 500 nouveaux cas de cette pathologie sont détectés chaque année. D’ailleurs, toutes les tranches d’âge y sont concernées.

Tumeur au cerveau Découvrez ses symptômes révélateurs
© Dreamstime
publicité

Une tumeur au cerveau est toujours un grand choc. Ainsi, dans cet article, on vous dévoile les symptômes révélateurs de cette maladie.

publicité

Quand une personne est diagnostiquée avec une tumeur au cerveau, elle sera choquée. Cette maladie se manifeste avec des symptômes comme les nausées, les troubles de la vision et les hallucinations. La personne peut aussi perdre sa motricité. Exprimer ce que vous ressentez sera de plus en plus difficile avec le temps.

Les causes et les principaux types du tumeur au cerveau

Les gliomes sont des cancers assez spéciaux. Elle débute dans la tête et arrive même jusqu’à la moelle épinière.

publicité

Les méningiomes s’accroissent à partir des membranes autour du cerveau et de la moelle épinière (méninges). Certains d’entre eux ne sont pas cancéreux.

Les neurinomes acoustiques sont logés au niveau du nerf auditif. Néanmoins, elle est souvent bénigne. Elle se manifeste avec des vertiges.

Les adénomes hypophysaires se trouvent sur l’hypophyse. Ils impactent grandement le corps tout entier.

Les médulloblastomes sont plus diagnostiqués chez les enfants. Ils se manifestent dans la partie inférieure arrière du cerveau. Par la suite, ils se propagent dans le liquide céphalo-rachidien.

Les cellules germinales touchent normalement les organes génitaux. Avec une tumeur au cerveau, c’est catastrophique.

Les craniopharyngiomes débutent dans l’hypophyse. À cet endroit, la tumeur va vraiment faire des ravages.

Comment détecter cette tumeur?

Les radiations sont la plupart du temps à l’origine des cancers du cerveau. Après un traitement à base de chimiothérapie, il est possible de contracter une tumeur au cerveau.

La génétique est aussi un facteur à prendre en compte. Plusieurs personnes de la même famille peuvent contracter le même cancer comme le cancer du s*in.

publicité

Pour détecter ces cancers, le médecin a à leur portée un examen neurologique. Il y a aussi l’imagerie qui consiste à injecter un colorant dans une veine. De cette façon, il est possible de voir l’état de votre cerveau. La biopsie est la plus adaptée si le cancer se trouve à un endroit vraiment improbable.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.