Un couple au RSA dispose 500 000 € repartis sur 11 comptes bancaires

Depuis quelque temps, la fraude aux aides sociales fait rage. Cette fois, c’est un couple du Morbihan qui a été pris la main dans le sac.

Un couple au RSA dispose 500 000 € repartis sur 11 comptes bancaires
© Alexas Foto
publicité

Un couple du Morbihan a été condamné pour fraudes aux aides sociales. Depuis plusieurs années, ils touchent des aides de plus de 500 000 euros sur différents comptes bancaires.

publicité

Une technique surprenante

La fraude aux aides sociales bat son plein depuis un certain temps. Et il faut avouer que chaque technique est surprenante les unes que les autres. Cette fois, c’est un couple du Morbihan qui s’est fait griller. En juin dernier, les époux ont été condamnés pour avoir touché le Revenu de Solidarité Active (RSA) alors qu’ils n’auraient pas due. Mais ce n’est pas tout. Ils avaient également caché leurs biens à l’administration fiscale. Mettant en place une double arnaque, ils percevraient ainsi de l’argent d’un côté tout en évitant les taxes de l’autre. Pour ce faire, le duo a mis à leur disposition plus de 11 comptes bancaires différents avec au total 500 000 euros. Bien évidemment, avec une telle somme, ils n’étaient plus éligibles au RSA.

En tout cas, leur faible déclaration de revenus a intrigué l’administration fiscale. En effet, entre 2016 et 2017, ils ont perçu un versement de 45 000 euros par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Pourtant, le couple de Morbihan n’avait déclaré que 7 700 euros de revenus. S’ils pensaient bien faire, cela aurait pu leur conduire directement derrière les barreaux.

publicité

Une fraude aux aides sociales qui va leur coûter cher

Face au tribunal, le mari avait présumé avoir une activité familiale commerciale pour expliquer l’existence de nombreux comptes. Une excuse qui était loin de convaincre les juges. Pour cause, ni facture ni autres documents ne venaient appuyer ces déclarations. Au fil du temps, l’époux, principal accusé, a fini par reconnaître sa fraude. Toutefois, il n’a pas hésité à se défendre en affirmant qu’il ne connaissait pas les règles en vigueur.

publicité

En tout cas, le couple va payer le prix fort avec cette fraude aux aides sociales. En effet, ils sont obligés de rembourser le trop-perçu à la CAF, soit 45 000 euros. Aussi, ils risquent une amende jusqu’à 400 000 euros pour fausse déclaration. Le moins que l’on peut dire, les comptes cachés du couple peuvent être vidés en un claquement de doigts. Hormis les sommes à rembourser, ils sont condamnés à une prison avec sursis. Le mari, le principal suspect, a écopé une peine de 18 mois contre 6 mois pour sa femme.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.