Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un homme fait condamner sa banque suite à une arnaque à la carte bleue, une victoire pour la victime

Un homme fait condamner sa banque suite à une arnaque à la carte bleue, une victoire pour la victime

Un homme de plus de 70, victime d’une arnaque à la carte bleue, vient de porter plainte contre sa banque. Le Crédit Mutuel a refusé de rembourser ce septuagénaire. Découvrez comment il a gagné ce procès.

Un homme traine une banque en justice à cause d’une arnaque à la carte bleue

Un homme de 70 ans vient de faire la polémique à cause d’une affaire d’arnaque à la carte bleue. Un phénomène qui se multiplie de plus en plus ces derniers temps. Pour sa part, ce septuagénaire s’est fait voler 3 500 euros en août 2020. Un acte de malfaisance orchestré par des arnaqueurs. De son côté, le Crédit Mutuel ne savait pas que ce montant faisait partie des dépenses irrégulières. Dès que l’homme avait eu vent de la situation, il avait pris contact avec sa banque pour faire opposition à sa carte bancaire. Par la même occasion, il avait déclaré que sa carte bancaire s’était fait voler. Par la suite, le septuagénaire avait lancé une démarche de remboursement de l’argent qu’on lui avait volé. Chose que le Crédit Mutuel refuse de faire.

Un procès gagné

Le septuagénaire n’est pas satisfait de la réponse qu’il avait obtenue de sa banque. Par conséquent, l’homme a pris contact avec une avocate afin de mener un combat judiciaire contre sa banque. Heureusement pour lui qu’il a eu un dossier solide face au Crédit Mutuel. Ainsi, ils ont obtenu un premier jugement favorable en première instance. Par la suie, la banque fait le choix de faire appel et l’affaire avait découlé sur un procès. Cette fois, le septuagénaire a encore gagné et sa banque devra lui rembourser l’intégralité de la somme à son client. Toutefois, il n’aura pas droit à des dommages et intérêts.

Le procès était en accès sur le caractère faillible de la sécurité du Crédit Mutuelle. De plus, il est évident que l’homme n’a pas pu faire ce gros retrait. De plus, les 3 500 euros ont été retirés à l’étranger pendant que le septuagénaire était en France. Cette affaire et ce jugement se voient comme une victoire pour les victimes d’arnaques. Un combat qui profite à bon nombre de personnes, car les victimes de ce genre d’escroquerie sont très courantes.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER