Un père a dû choisir entre sauver sa femme ou son nouveau-né, un grand dilemme!

Ce père de famille a dû faire face à un moment difficile. Personne ne veut être confronté à ce genre de dilemme.

Un père a dû choisir entre sauver sa femme ou son nouveau-né, un grand dilemme!

Michael Gerry a dû choisir entre sauver sa femme et son nouveau-né. Une lourde décision à laquelle ce père de famille a été confronté.

Un père a dû choisir entre sauver sa femme et son nouveau-né

La compagne de Michael Gerry, Stephanie Brown a eu une grossesse normale jusqu’aux ces 18 semaines de grossesse. En effet, c’est à partir de là qu’elle avait perdu du liquide amniotique. Une fois aux urgences, les médecins leur annoncent qu’il y a un problème avec le bébé. Pour cause le corps du bébé était déjà gros mais ses poumons étaient trop petits. Ainsi, le bébé n’arriverait pas à son terme. Toutefois, ils ont décidé de laisser la jeune femme menée jusqu’au bout sa grossesse.

Après 6 semaines, le couple revient à l’hôpital pour l’accouchement. Lors de cet évènement, le père de famille a été confronté à un dilemme. Ainsi, les médecins lui demandent de choisir entre sauver sa femme et son nouveau-né. « Un médecin m’a pris à part et m’a demandé : ‘Si les choses se gâtent, qui doit-on sauver ? La maman ou le bébé ? » lui avait lancé les médecins. Ensuite, le cordon ombilical venait de rompre donc la sante de la mère et de l’enfant étaient en danger. « J’étais terrifié. Quand j’ai appris que la vie de ma fiancée était en danger, mon cœur s’est figé. Tout ce qui comptait pour moi, à ce moment-là, c’était qu’elle aille bien » confie Michael Gerry.

Une famille en deuil

Quand on lui décide de choisir entre sauver sa femme et son nouveau-né, ce père de famille est submergé par de mauvais souvenirs. Pour cause, le couple avait déjà vécu une fausse couche. Ainsi, ils veulent absolument sauver ce bébé. « Ils ont éloigné mon fils. Tout était très calme. Puis, il s’est mis à pleurer. Nous étions tous stupéfaits. Son cri était clair et puissant. Ce fut un véritable soulagement pour tout le monde » avait déclaré le père de famille.

C’est de cette manière que le petit Mickey est venu au monde et pesaient 500 g. Bien évidemment, même si le père de famille a failli choisir entre sauver sa femme et son nouveau-né, il a pu sauver les deux. Le petit a vécu une semaine à l’hôpital et une fois arrivé à la maison, l’état de Mickey s’est dégradé. Par conséquent, le 24 juillet dernier, le petit a tiré sa révérence après un long combat pour sa survie. « Il était l’étoile la plus brillante que je n’ai jamais connue. Je n’oublierai jamais l’impact que mon garçon a eu sur cette terre, il était vraiment un guerrier » affirme le père de famille en plein deuil.

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.