Vous êtes ici : Accueil > People > Une célèbre candidate de téléréalité atomisée, les internautes choqués par ses propos sur la guerre en Ukraine

Une célèbre candidate de téléréalité atomisée, les internautes choqués par ses propos sur la guerre en Ukraine

Nathanya Star des Anges, vient de prendre position en ce qui concerne la guerre en Ukraine. Elle s’est attardée concernant les sanctions que la Russie a eues droites à cause de leur invasion. Surtout ceux que les grandes marques ont imposés.

La guerre en Ukraine divise les opinions

Le 24 février dernier, les Russes ont fait le choix d’envahir l’Ukraine. Une guerre qui a choqué plus d’un. L’un comme l’autre a des adeptes. Bobaa avait fait part de sa colère concernant les décisions des grandes marques. Quand Puma avait déclaré la suspension de ses activités en Russie, le chanteur en a fait de même avec Puma. « Si vous rompez, je romps. On n’a pas signé pour ça. Si vous faites de la politique, nous devons en faire aussi. Mais sachez qu’en cas d’agression…. la riposte….. sera là…. », avait-il affirmé.

Nathanya Star des Anges, se ronge aussi du côté des Russes en ce qui concerne cette guerre en Ukraine. Il y a des heures de cela, la jeune femme avait donné son avis sur cette affaire sur les réseaux sociaux. « C’est peut-être un manque de culture, mais je ne comprends pas comment et que ce soit aussi bien pour les Jeux olympiques, l’Eurovision, McDonald’s ou les grandes chaînes de fast-food et j’en passe, se permettent de punir tout un peuple. Qui en plus est un des plus grands pays du monde, ils punissent une des plus grandes populations du monde pour les décisions d’un chef d’État. J’ai beaucoup de mal à comprendre » avait-elle annoncé.

Néanmoins, elle n’est pas d’accord sur l’invasion. Elle estime que l’ensemble de la population ne doit pas être sanctionné à cause de la décision de Vladmir Poutine. « J’ai énormément de mal à comprendre Quand la France a attaqué la Syrie et qu’elle a fait de ce pays un tas de cendre, je ne me rappelle pas que la France a eu des punitions ou quoi… Pourtant ce n’était pas fameux ! » avait-elle ajouté.

Nathanya Star des Anges est loin de faire l’unanimité

Les propos de Nathanya Star des Anges sur la guerre en Ukraine, sont loin de faire l’unanimité auprès de sa communauté. Par conséquent, les internautes ont fait part de leur avis à la suite de cette annonce. De son côté, la jeune femme ne s’en était pas laissé faire. « Je n’ai pas dit que la France avait attaqué la Syrie pour rien. Avant de répondre à un message, écoutez. J’ai dit que je ne pense pas que la France a eu des répercussions aussi graves que ce que la Russie est en train de vivre. Je trouve ça choquant que tout le peuple russe soit puni », avait-elle surenchéri.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement