Une femme enceinte de son 13e bébé : ce qu’elle touche en allocation familiale est délirante !

Les allocations familiales restent un sujet vraiment tabou dans notre pays.

Une femme enceinte de son 13e bébé  ce qu’elle touche en allocation familiale est délirante !
© Steve Bainbridge
publicité

Très récemment, l’histoire de cette femme enceinte de son treizième enfant a vraiment ahuri la Toile. Vraisemblablement, elle empoche pas moins d’un millier d’euros d’aides financières chaque année !

publicité

Dépendantes des allocations familiales ?

Les sujets des allocations familiales restent un sujet très sensible même aujourd’hui. Notant que c’est une aide offerte à des familles afin de vivre plus sereinement. Or d’après la CAF même dans ce secteur, les fraudes existent. C’est à cause de cela que ce service avait fait le choix de mettre des enquêteurs de terrains. Les aides perçus dépendent de plusieurs volets comme le revenu de la famille. Ainsi, les internautes étaient choqués quand ils ont eu vent de la somme que cette mère de famille touche.

Cheryl Prudham avait 12 enfants au moment où elle avait connu son nouveau compagnon Lee Ball, âgé de 29 ans. Une nouvelle idylle qui s’est soldée par une grossesse de son 13e enfant. Ainsi, depuis des années, la jeune femme empoche pas mal d’aides de l’État. Vraisemblablement, elle bénéficie pas moins de 50 000 euros annuellement. Une coquette somme qui permet à Cheryl Prudham d’élever correctement ses enfants. Avec 13 enfants en bas âge, ça lui est impossible de travailler. De plus, la jeune femme affirme adorer les bébés et a toujours rêvé d’avoir une grande famille.

publicité

Une somme surprenante

D’après les calculs, chaque enfant de Cheryl Prudham lui rapporte 834 euros par enfant en aides sociales. Une situation qui a suscité la colère des internautes. D’abord envers le système, mais aussi envers la jeune femme qu’ils accusent de faire des enfants pour toucher des aides. D’ailleurs, la jeune femme ne cache pas ses intentions en ayant autant d’enfants.

publicité

« Ils ont été créés dans ce but, pourquoi ne pourrais-je pas en profiter comme il se doit ? » avait-elle confié lors d’un entretien avec un média anglais. Ainsi, la famille peut faire 4000 euros d’économie sur les feuilles d’impôts. De plus, Cheryl Prudham avoue vouloir encore plus d’enfants. « Oh, vous savez, je ne vois pas les enfants comme des rentrées financières, mais si je reçois quelque chose du gouvernement, je ne vais pas me priver. Je comprends que les gens qui travaillent 40 heures par semaine ne soient pas amusés, mais je m’en fous », avait-elle balancé. De quoi faire enrager pas mal de monde.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.