« Une forme de racisme » : pourquoi Cyril Hanouna s’irrite contre le CSA ?

Ce 25 novembre, Cyril Hanouna était convié sur i24. Durant lequel, l’animateur a estimé que le CSA fait une grosse bourde en voulant imposer des quotas à la télévision.

« Une forme de racisme »  pourquoi Cyril Hanouna s’irrite contre le CSA 
© C8
publicité

La relation entre Cyril Hanouna et le CSA est loin d’être eu beau fixe. D’ailleurs, le trublion de C8 vient de faire une sortie médiatique qui ne va pas plaire à ce dernier.

publicité

«Cela est une forme de racisme à l’envers»

Ce 25 novembre dernier, Cyril Hanouna était l’invité du programme Des mots et des mets, sur la chaîne i24. Durant cet entretien, l’animateur s’est livré comme jamais face à la journaliste, Anna Cabana. Dans la foulée, le trublion de C8 a en effet donné son avis sur les quotas à la télévision.

Le papa de Lino et Bianca a déclaré : «Le CSA regarde si toutes les ethnies sont représentées sur telles ou telles chaînes de télévision. C’est catastrophique ». Avant de poursuivre : « Pour moi, cela est une forme de racisme à l’envers».

publicité

Et il faut dire que cette situation agace Cyril Hanouna depuis quelque temps. Il a assuré : « Cela me rendait fou lorsque je travaillais à France Télévisions parce que c’est là que nous sommes le plus soumis à ce genre de quotas». Baba estime d’ailleurs : « On doit choisir quelqu’un pour son talent et pas parce qu’il est juif, noir ou autre. Il faut faire comme l’équipe de France : choisir les meilleurs joueurs».

Cyril Hanouna sans langue de bois face aux méthodes du CSA

Pour cela, Cyril Hanouna déplore le choix de cette méthode du CSA. Elle le qualifie même de discrimination positive afin de favoriser l’intégration. C’est aussi le cas pour le choix des prénoms français, comme le désirerait Eric Zemmour, qui sera bientôt son invité dans sa nouvelle émission. Prénommé Cyril Valéry Isaac, il a indiqué : « L’intégration, ça passe par un comportement citoyen de chaque jour ».

publicité

Et de souligner : « Cela me dérange que ce soit plus compliqué de trouver un appartement ou un travail quand on s’appelle Moustapha que lorsqu’on s’appelle Claude, c’est grave. Nous ne pouvons pas avoir des responsables politiques qui cautionnent cela et nous allons lui dire ».

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.