Une mère de famille vivant des prestations sociales dépense 2 000 euros chez Lidl, la mauvaise surprise tombe

L’histoire de cette mère de famille dans les magasins Lidl a fait froid dans le dos. On vous dit tout.

Une mère de famille vivant des prestations sociales dépense 2 000 euros chez Lidl, la mauvaise surprise tombe
© LIDL
publicité

Une mère de famille a dépensé une énorme somme d’argent dans les magasins Lidl en très peu de temps. Mais, après, l’enseigne a eu la mauvaise surprise de toute son existence.

publicité

Une mère de famille arnaque Lidl

Cette mère de famille a décidé d’arnaquer Lidl. Il faut avouer que l’enseigne allemande avait toutes les raisons de se réjouir quand l’une de ses clientes décide de dépenser plus de 2000 euros dans ses magasins en quelques jours.

Pour ce faire, cette maman de deux enfants a fait des chèques en bois chez Lidl. Ainsi, pour régler des achats de plus de 2000 euros, elle a usé de 16 chèques. Bien évidemment, depuis le début, elle savait que tôt ou tard, la firme allait découvrir que ces chèques ne pourraient pas être encaissés. En cause, selon La Voix du Nord, son compte bancaire a été clôturé. Effectivement, surendettée, elle a été prise avec sa banque. De plus, avec sa dette très importante, cette cliente de Lidl ne pourrait pas ouvrir un compte. Mais la surprise ne s’arrête pas là puisque cette mère de famille vit également des prestations sociales pour pouvoir entretenir sa petite famille.

publicité

On peut dire que cette mère de famille a bien étudié son plan d’escroquerie, car au moment où Lidl se rend compte de son malfrat, elle était déjà loin. Elle a ainsi réussi à partir avec plus de 2000 euros de produits de chez l’enseigne allemande. Toutefois, si elle pensait qu’elle allait s’en sortir sans conséquence, elle a eu tort. En effet, elle a été retrouvée grâce à son nom inscrit sur les chèques. Face à la situation, Lidl a décidé de porter plainte contre cette mère de famille qui vivait des prestations sociales.

publicité

La condamnation est tombée

Après les enquêtes menées par la police, le verdict est tombé. Cette cliente de Lidl a écopé quatre mois de prison avec sursis. Aussi, elle devait rembourser toutes les emplettes qu’elle a réalisées chez l’enseigne. Il s’agit notamment des achats d’une valeur de 2 003,25 euros. Cette triste histoire a touché beaucoup de monde. On se demande ainsi ce que vont devenir ses deux enfants de 16 et 4 ans. D’ailleurs, ce fait aurait pu être évité si la banque lui a fait annuler ses chéquiers. En tout cas, Lidl a compris la leçon.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.