Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une nouvelle facture arrive pour les propriétaires : elle est obligatoire et il y en a déjà qui sont en train de payer ces frais

Une nouvelle facture arrive pour les propriétaires : elle est obligatoire et il y en a déjà qui sont en train de payer ces frais

Un logement fait partie des dépenses les plus courantes de son propriétaire. Pour cette année, une nouvelle ligne vient augmenter cette dépense.

Pour cette année, une nouvelle ligne va apparaitre dans la facture annuelle des propriétaires et plus précisément de ceux des copropriétaires. Chaque année, ces derniers doivent payer le coût du crédit, charges de copropriété, la taxe foncière et même l’entretien de son habitation. La facture augmente en suivant le rythme de l’inflation des prix du quotidien. Une pression budgétaire qui est loin de s’arrêter là.

Une mauvaise nouvelle pour les propriétaires

Une nouvelle facture, obligatoire, est en train de faire son apparition pour les propriétaires ou des copropriétaires. Ainsi, ceux qui détiennent des biens dans des immeubles ou sur un terrain comportant plusieurs maisons sont touchés par cette nouvelle dépense. Notant tout de même que les propriétaires d’une maison individuelle sont totalement exemptés.

Chaque année, les propriétaires sont dans l’obligation de payer des charges pour financer des travaux dans l’immeuble. Mais cette fois, l’État veut un état des lieux de leur bâtiment. Bien évidemment, la facture de cette nouvelle dépense serait à la charge des copropriétaires. Effectivement, il devra y avoir deux évaluations différentes de la structure. Il y aura un Diagnostic de performance énergétique (DPE) pour connaitre le niveau d’isolation et de consommation d’énergie du bâtiment. Puis, il sera aussi nécessaire d’effectuer un Plan pluriannuel de travail (PPT). Ce dernier est nécessaire pour en savoir plus sur les travaux à engager pour améliorer le niveau d’isolation et de consommation énergétique du bâtiment. Le premier est obligatoire dans toutes les copropriétés dont le permis de construire a été déposé avant le 1er janvier 2013. Le second va se faire de manière progressive. Voici les dates à connaitre :

  • Depuis le 1er janvier 2023 pour les copropriétés de plus de 200 lots
  • Depuis le 1er janvier 2024 pour les copropriétés entre 51 et 200 lots
  • Au 1er janvier 2025 pour les copropriétés de 1 à 50 lots

Copropriétaires : comment déterminer le montant de cette nouvelle facture ?

Le montant de cette nouvelle facture des copropriétaires va dépendre de la rémunération de professionnels en la matière. Effectivement, pour un DPE, il faut un budget entre 1 000 et 5 000 euros, en fonction de la taille de l’immeuble. Quant au PPT, il peut atteindre entre 5 000 et 15 000 euros. Cette fois encore, il y aura des variations selon l’ampleur du travail à effectuer. Ces travaux représentent pas moins de 150 euros par propriétaire.

Néanmoins, cette nouvelle facture est à régler si les copropriétaires ont décidé, lors d’une assemblée générale, de procéder à ces diagnostics. En plus, c’est à eux de choisir le mode de règlement. Cela va se faire soit par une hausse des charges sur un ou plusieurs trimestres en fonction de la note. Il est aussi possible de piocher dans le fonds de travaux à disposition. Par la suite, il va falloir réalimenter ce dernier.

À propos de l'auteur, Arcadi

D’autres publications dans 

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus