« Une page se tourne » : la compagne de Jean Dujardin sort enfin du silence après les « viols et agressions », personne n’était au courant

La nouvelle campagne de Jean Dujardin a perdu son élection à la présidence de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG). En effet, Gwenaëlle Noury, candidate à ce poste lors de l’élection du samedi 25 juin, a remporté 52.3 % des suffrages. Découvrez la réaction de Nathalie Péchalat.

« Une page se tourne » la compagne de Jean Dujardin sort enfin du silence après les « viols et agressions », personne n’était au courant

Ayant occupé le poste de présidente de la FFSG de mars 2020 à  juin 2022, Nathalie Péchalat laisse sa place à Gwenaëlle Noury. L’ancienne danseuse sur glace de 38 ans n’a pas tardé à réagir à cette défaite. 

Un scandale mène Nathalie Péchalat à la présidence de la FFSG

Une affaire d’agressions sexuelles fait scandale dans le monde du patinage artistique en 2020. En effet, Sarah Abitbol a accusé Gilles Meyer, son entraîneur, de l’avoir agressée sexuellement entre 1990 et 1992. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour viols et agressions sexuelles sur mineurs en février 2022. Mais l’accusé a toujours nié les faits en évoquant des “relations intimes”. Par conséquent, Didier Gailhaguet, le président de la Fédération Française des Sports de glace, a été poussé vers la sortie. L’institution se voyait alors fragilisée. Et c’est là que Nathalie Péchalat se retrouve à la tête de la FFSG. Malheureusement, elle cède sa place après deux ans de mandat. 

Malgré sa colère et son inquiétude pour l’avenir des sports de glace, l’épouse de Jean Dujardin ne va pas déposer de recours. Elle a exprimé son désir de prendre du recul et de retourner à sa vie d’avant. Pour conclure son entretien avec les journalistes de « RMC Sports », elle a déclaré : « Les emmerdes, j’en ai eu pour deux ans, on va s’arrêter là ».

Une pile difficile à avaler

Nathalie Péchalat a été la première femme à occuper le poste de président de la FFSG. Après cette défaite, elle s’est exprimée sur Instagram : “ Une page d’élan et d’efforts se tourne… Un grand bravo à toute notre équipe fédérale mobilisée pour l’intérêt général. Un grand merci pour cette aventure à 1.000 km/h de gestion de crise, de management, de sports, d’émotion, d’acharnement et de partage “. L’ancienne patineuse artistique n’a pas mentionné sa colère dans son message d’au revoir. Nathalie Péchalat ne voit pas d’un bon œil l’élection de Gwenaëlle Noury. Elle est persuadée que cette quasi-inconnue œuvre discrètement pour Didier Gailhaguet. ” Je ne vous cache pas qu’aujourd’hui, je ne suis pas très confiante quand je vois comment la mise en place de Gwenaëlle Noury s’est déroulée. Mais je vais lui accorder le bénéfice du doute “ a-t-elle mentionné dans son interview à France Info

D’ailleurs, Nathalie Péchalat n’est pas la seule à avoir des soupçons sur la nouvelle présidente de la FFSG. L’épouse de Jean Dujardin a aussi exprimé sa frustration sur RMC : « Je trouve cela humiliant et irrespectueux, compte tenu du travail que nous avons abattu collectivement ces deux dernières années ».

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.