Valérie Pécresse au plus mal, lance un appel aux dons pour rembourser sa dette de campagne

À la stupeur générale, lundi dernier, Valérie Pécresse a lancé un appel aux dons en urgence aux Français afin de rembourser le financement de sa campagne.

Valérie Pécresse au plus mal, lance un appel aux dons pour rembourser sa dette de campagne
© MARTIN BUREAU / AFP
publicité

N’ayant pas obtenu les 5 % de voix nécessaires au remboursement de ses frais de campagne, Valérie Pécresse, la candidate des Républicains a lancé un appel aux dons, lundi 11 avril. Détails.

publicité

Valérie Pécresse lance un appel aux dons

Valérie Pécresse, candidate des Républicains, a enregistré moins de 5 % des suffrages lors de l’élection présidentielle. Pourtant, c’est le seuil nécessaire pour obtenir le remboursement des frais de campagne. Ainsi, au lendemain de sa défaite, Valérie Pécresse a lancé, le lundi 11 avril 2022, un appel aux dons. En direct du QG des Républicains, la candidate fait état de la situation : « La situation financière de ma campagne est désormais critique ». En effet, dimanche 10 avril 2022, la surprise a gagné les rangs de son parti. Ces derniers étaient convaincus de franchir assez aisément le seuil des 5 % qui lui aurait permis d’obtenir les huit millions de remboursements de frais de campagne. Alors que pour sa part, Valérie Pécresse n’a obtenu que 4,79 % des suffrages exprimés.

« Nous n’avons pas atteint les 5 % qui permettraient d’obtenir les sept millions de remboursements de l’état que nous escomptions », explique-t-elle. Avant de déplorer : « Sept millions manquent pour boucler le financement de la campagne. Les Républicains ne peuvent pas faire face à ces dépenses ».

publicité

Endettée personnellement

Lors de cette prise de parole, Valérie Pécresse affirme que sur ces sept millions d’euros, elle s’est personnellement endettée. La candidate arrivée à la 5e de la présidentielle déclare : «Je suis endettée personnellement à hauteur de cinq millions d’euros». Valérie Pécresse a indiqué  «Je lance un appel national aux dons à tous ceux qui m’ont apporté leur suffrage. Mais aussi à tous ceux qui ont préféré faire le vote utile. Et à tous les Français qui sont attachés au pluralisme politique et à la liberté d’expression».

publicité

La candidate déchue ajoute ainsi : « J’ai besoin de votre aide d’urgence d’ici le 15 mai » pour boucler le financement de cette campagne. Et de faire savoir : « Il en va de la survie des Républicains. Et au-delà, de la survie de la droite républicaine ».

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.