« Variant Tétrocon » : Jean-Luc Reichmann tacle violemment le gouvernement sur la Toile

Très actif sur les réseaux sociaux, Jean-Luc Reichmann partage régulièrement des blagues avec sa communauté. Récemment, il vient de donner son avis sur la situation sanitaire actuelle.

« Variant Tétrocon »  Jean-Luc Reichmann tacle violemment le gouvernement sur la Toile
© Capture TF1
publicité

Très actif sur Instagram, Jean-Luc Reichmann adore partager des blagues avec sa communauté. Aussi, l’animateur n’hésite pas à donner son avis sur la situation sanitaire actuelle dans le pays.

publicité

L’animateur se lâche sur Instagram

Jean-Luc Reichmann décide de commencer la nouvelle année très fort. Ainsi, le samedi 1er janvier, l’animateur a publié une photo de lui avec une légende qui fait état de la situation sanitaire en France. On pouvait lire : «Il paraît que le variant Tétrocon arrive en 2022… J’aime bien l’idée, mais restons prudents quand même…». En effet, depuis le début de la pandémie, le mari de Nathalie Lecoultre n’hésite pas à critiquer le gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19.

En effet, les mesures prises par le gouvernement sont loin de faire l’unanimité. Avec les restrictions qui sont loin d’avoir de sens, ou encore les retours en arrière, les Français sont confus, voire même agacés. Ainsi, trop c’est trop, Jean-Luc Reichmann décide de tacler les ministres.

publicité

Jean-Luc Reichmann tacle le gouvernement

En réalité, ce n’est pas la première fois que Jean-Luc Reichmann tacle violemment les mesures prises par le gouvernement. La preuve, suite aux annonces de Jean Castex sur les jauges, l’acteur de Léo Mattéï s’est moqué du chef de l’État et de ses ministres dans une story sur Instagram. Il a écrit : «En moins de cinq ans, nous sommes quand même passés de “En marche!” à “Assis, pas bouger!» Un tacle qui faisait référence au slogan d’Emmanuel Macron lors de la Présidentielle de 2017.

publicité

Mais Jean-Luc Reichmann n’est pas la seule célébrité qui s’est exprimée suite aux annonces des nouvelles mesures prises par le gouvernement. Si l’on ne parlait que de Julien Doré qui n’a pas hésité à remplacer « en concert » par en « en meeting ». En cause, les réunions politiques ne sont pas concernées par les jauges.

publicité

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.