Voici 6 feuilles de légumes du potager à ne jamais manger

Presque tout le monde aime planter quelques légumes dans leur jardin. Pour le plaisir est pour l’autosuffisance alimentaire. Mais cela comporte tout de même un risque.

Voici 6 feuilles de légumes du potager à ne jamais manger
© Shutterstock

Chou-fleur, betterave, pommes de terre… les légumes du jardin sont délicieux à cuisiner. Plus rares dans nos mets et pourtant si bonnes, les feuilles des légumes sont aussi délectables à manger. Enfin, pas toutes non plus, certaines sont toxiques pour l’Homme. Alors soyez prudent car il y a des feuilles de légumes à ne jamais manger.

Légumes : quelques feuilles à ne jamais manger

Brocoli, radis, carottes… Ces légumes se consomment sans modération. Encore mieux, les manger sans enlever leurs fanes et feuilles est une très bonne idée, indique Maison & Travaux. Sources de nombreux micronutriments : fer, vitamines et minéraux en tous genres, elles sont excellentes pour la santé. C’est le cas également des navets, oignons, choux-fleurs, betteraves, céleri et bien d’autres encore…Cependant, une mise en garde est de rigueur : toutes les feuilles ne sont pas comestibles. Quelques-unes sont en effet impropres à la consommation. Alors il ne faut jamais manger ces feuilles de légumes.

A quoi est-ce dû ? D’après un article de la revue médicale suisse retranscrit sur Pleine Vie, une substance chimique est retrouvée dans le feuillage de certains de nos produits du jardin : la solanine. Très utile à la plante car celle-ci lui permet de se protéger contre des maladies causées par des champignons et bactéries, cette dernière est toutefois nocive pour l’humain. Comme les feuilles de pomme de terre, rhubarbe, poivron, piments, tomate, aubergine.

Pourquoi il ne faut jamais les manger ?

L’ingestion d’une quantité trop importante de ces feuilles de légumes provoque alors des nausées, des douleurs abdominales, des vomissements et des diarrhées, selon le Centre Antipoison Belge. Des étourdissements et des crampes intestinales peuvent survenir dans de rares cas. Selon ce centre, les individus ayant ingurgité des produits à base de solanine vomissent immédiatement la matière. D’autres encore disposent d’une teneur élevée en acide oxalique, tout autant néfaste à l’humain.

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.